VERSION  ANGLAISE

 

Le Cameroun compte aujourd’hui 21 millions d’habitants (recensement 2005) dont 40% sont pauvres (FMI). 60% de ces pauvres vivent en milieu rural. Soit sensiblement cinq millions de camerounais.

Les photos ci-dessous ont été prises en milieu rurale, où 40% des enfants du primaire ont un maître rémunéré par les parents (ECAM II). Elles  donnent une illustration de cette pauvreté. A bien observer ces enfants et leur salle de classe, il est évident : - qu’ils ne mangent pas à leur faim, qu’ils ne sont pas bien logés. - qu’ils ne sont pas bien soignés, - qu’ils ne sont pas bien éduqués bref qu’ils ne grandissent pas dans des conditions minimales dues aux enfants (Droits des enfants). 
La principale ressource de leurs parents c’est leur force de travail - qu’ils ne peuvent valoriser que dans les activités agro-silvio-pastorales. Si on favorise les conditions de mise en valeur de ce potentiel, non seulement les conditions d’éducation de ces enfants changeront mais aussi celles de ces paysans qui en inondant les villes de leurs productions contribueront à l’amélioration des conditions de vie des citadins…

 Le « CRAC » sait comment accompagner ces paysans. C'est-à-dire lever le potentiel de production des différentes régions du Cameroun en dopant l’orgueil et le pouvoir d’achat de ces paysans. 
Voila un des aspects du projet que le « CRAC » propose aux camerounais.

  

Quelques salles de classe en milieu rural, à l'Extrême-Nord-Cameroun.


Qu’en pensez-vous ?

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Nos emissions TV

Visites sur le site

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats